AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

  Repas de famille chez les Tonks [Fe Remus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphadora Tonks
MEMBRE DU FORUM

avatar
Avatar : Natalia Tena (c)
Arrivé(e) le : 19/05/2012
Parchemins : 28
membresorcier
Âge : 27
Nationalité : Britannique
Ascendance : Sang-mêlée
Statut : En couple ♥
MessageSujet: Repas de famille chez les Tonks [Fe Remus]   Jeu 7 Juin - 17:06


Nymphadora & Remus

Stressée qu'elle était. Elle ne savait pas si c'était pour elle qu'elle était stressée ou bien pour Remus. Elle espérait que tout allait bien se passer. Elle ne se faisait aucun doute sur son père mais sa mère, elle avait son petit caractère ! Elle était une Black après tout. De nature pouvant être un peu froide et distante, elle espérait que tout se passe le plus naturellement possible. Sa mère avait tiqué au premier abord en apprenant de la bouche de Tonks de qui elle était tombée amoureuse... Vous savez quoi ? Elle avait commencé par lui poser des questions sur son statut financier dans l'espoir d'être rassurée quant au fait que sa fille n'ira pas vite à la rue après avoir quitté la maison. Et pour la millième fois, Tonks lui avait répondu qu'un, il était professeur à Poudlard, que deux elle travaillait au ministère ! Et trois, elle ne croyait pas que l'argent devait guider l'amour.

D'ailleurs, comme elle le lui fit rappeler, sa mère le pensait aussi puisqu'elle avait refusé le destin tout tracé que sa famille avait tracé pour elle en épousant Ted, un sorcier d'origine moldu. Normalement, elle aurait dû suivre le choix de sa famille et épouser un riche sang-pur. Elle aurait certes toujours été à l'abri du besoin mais ce n'est pas l'amour qui aurait guidé ce choix. Elle avait préféré épouser l'homme qu'elle aimait et faire une croix sur tout le reste. Au fond elle se disait que son histoire à elle avait des points commun avec celle de ses parents... Lorsque Tonks eut sortit tout cela à sa mère, cette dernière n'avait plus rien trouvé à dire. Nymphadora avait pris cela pour une victoire.

Pour la énième fois, Tonks se posait pleins de questions. Le plus facile était de laisser faire. Ils verront bien mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur que tout aille de travers. Quoiqu'elle ne voyait pas pourquoi... Remus était parfait. Elle ne pouvait trouver mieux. Si elle était certaine que son père serait directement très à l'aise avec son futur gendre – elle avait hérité de lui en beaucoup de points – sa mère serait certainement la plus méfiante. Ce n'était pas de sa faute, c'était sa nature. C'était ce qu'elle avait toujours appris. Surtout dans sa famille... Cette famille qui l'avait reniée pour avoir épousé un né-moldu, cette famille dont elle ne partageait les avis sur ces préjugés concernant les sang-purs. Elle ne voyait pas pourquoi ne pas les laisser vivre en paix... Elle ne croyait pas qu'ils avaient volé leurs pouvoirs à des sorciers comme sa famille n'avait eu de cesse de lui répéter lorsqu'elle était jeune afin de lui conditionner l'esprit. C'était impossible ! Comment se pourrait-il donc ? C'était la chose la plus absurde qu'elle avait entendu de sa vie... Elle ne comprenait pas que l'on puisse se faire la guerre pour des raisons si futiles. Elle n'avait jamais osé se lever contre sa famille. Jusqu'à ses dix-sept ans, elle avait été la gentille fille sage et obéissante à ses parents. Elle n'avait jamais haussé même le ton parce qu'ils restaient ses parents et qu'elle les respectaient beaucoup malgré tout. Elle ne s'était jamais opposé à eux jusqu'à la fin de ses années d'étude à Poudlard. Déjà, elle et Ted se voyaient en secret en sixième année... Ils avaient officialisé leurs fiançailles à la fin de leur septième. Andromeda avait traversé une période de doute, certes, car elle savait ce qu'allait signifier cette décision et elle fut un temps tenter de faire une croix sur cette histoire et de rester la gentille petite fille obéissante à ses parents même si au fond elle recherchait plus, bien plus. Elle n'avait pas envie de suivre ce qu'on avait tracé pour elle et Ted l'avait aidée à en prendre conscience. Il lui offrait une chance inespérée de pouvoir être réellement elle-même.

De plus, elle ne rencontrerait sûrement jamais personne d'autres qui l'aimerait si sincèrement... Il le lui avait déjà montré tant de fois. Il le lui avait déjà montré quand lors de leur sixième année, ils ne se voyaient qu'en secret et donc très rarement... Il n'était jamais allé voir personne d'autres. Il avait cru en eux dès le début... Il avait pris son mal en patience. Il lui avait montré qu'il était plus digne d'elle que n'importe qui d'autre, et sûrement beaucoup plus que l'homme qu'elle était censé épouser en sortant de l'école. Sa fidélité était telle, qu'il méritait assurément son appartenance à la maison Poufsouffle ! Alors elle s'était laissé y croire elle aussi. Même si elle avait du mal à accorder sa confiance, il avait été la première et l'une des seules personnes en lesquelles elle avait eu vraiment confiance.

Cette histoire-là, sa mère la lui avait conté une fois il y a quelques années. A la façon dont elle en parlait, Ted l'avait en quelques sortes du joug oppressant de sa famille. Cette famille de laquelle, sans lui, elle n'aurait sans doute pas eu le courage de se défaire. Il lui avait permit de prendre son destin en main. Dans les moments les plus difficiles de sa relation avec Remus – quand par exemple il ne voulait pas entendre raison - Nymphadora s'était répétée parfois le soir cette histoire. Sortant de ses pensées, elle chercha la pendule des yeux et enfin la trouva. Une demie-heure. Il devait arriver dans une demie-heure. Et elle était toujours en sous-vêtements !! Non pas que cela la dérangeait, mais elle était quand même à la bourre là ! Elle s'empressa de fouiller dans son armoire à la recherche d'un pantalon correct. Elle enfila ensuite un joli chemisier puis chercha ses chaussures qu'elle finit par retrouver sous son lit au bout de dix minutes. Elle partit enfin en quête de sa brosse à cheveux...

Quelques temps plus tard, Nymphadora était fin prête et attrapant son sac et sa baguette, elle fit un rapide tour sur elle-même pour vérifier qu'elle n'oubliait rien. Au même moment, elle entendit sonner à sa porte. Démarrant alors en trombe, elle s'en fut pour ouvrir le battant. Adressant un grand sourire à l'homme qui se trouvait sur son palier, elle se haussa sur la pointe des pieds pour lui voler un baiser. « Tu es pile à l'heure ! On peut y aller ! » fit-elle, les cheveux de leur habituel rose éclatant. Comment être triste quand il était là ? « Alors je te préviens déjà, mon père me ressemble énormément sur beaucoup de points, il va sûrement vouloir rapidement discuter de pleins de choses avec toi! » fit-elle en rigolant un peu. « Ma mère lui reproche souvent cela mais au fond elle s'en amuse beaucoup. C'est quelqu'un de très ouvert et spontané. » Elle esquissa un sourire qui ne cachait rien de la tendre affection qu'elle ressentait pour ses parents. « … Ma mère est un peu plus discrète... Elle n'en reste pas moins sympathique. » Oui, en fait ses parents étaient aussi disparates que l'étaient Remus et Tonks en fait ! Et pourtant... Pourtant, ils s'étaient tout de suite sentit attirés l'un à l'autre. C'était étrange l'amour, vous ne trouvez pas ? Les contraires s'attirent et au final, ils se complètent. Elle referma la porte derrière elle après avoir enfilé sa veste et attrapant la main de Remus, elle attendit de pouvoir transplaner vers l'adresse de ses parents.


_________________

« And I don't care what they think. And I don't care what they say. What do they know about this love anyway? »


~ Story ~
Don't ever let anyone tell you he's not good enough for you because honestly, no one knows how he makes you feel.

Spoiler:
 




Membre du Club des Français Insomniaques. ♫
2 roses.
Revenir en haut Aller en bas
Remus J. Lupin
MEMBRE DU FORUM

avatar
Avatar : David Thewlis
Double toi : Alexsei Black-Rose
Arrivé(e) le : 18/05/2012
Parchemins : 14
membresorcier
Âge : 40 ans
Nationalité : Anglaise
Ascendance : Sang Mêlé
Statut : Fiancé
MessageSujet: Re: Repas de famille chez les Tonks [Fe Remus]   Ven 20 Juil - 2:06

Remus avait très peu dormi cette nuit là. Il se sentait atrocement nerveux. C'était la première fois qu'il allait rencontrer les parents de Tonks et il n'avait jamais vécu ce genre de situation auparavant. Certes, il était habitué de rencontrer des gens importants et de parler de sujet tabou, mais jamais il ne s'était sentit ainsi. De plus, la pleine lune avait eu lieu trois jours plus tôt et le pauvre loup-garou ressentait encore les effets de cette atroce nuit. Il aurait aimé que cela se passe à un autre moment du mois, mais Tonks avait tout préparé et ses parents allaient les attendre dans l'après-midi. C'est avec tout son vouloir qu'il essaya de dormir quelques heures de plus, mais il se réveilla avec une douleur au bras droit... Il s'était infligé une sale morçure, la première du genre. Jamais il avait eu une telle blessure. Il se leva donc pour aller mettre une compresse d'eau sur la plaie. À son regret, il vit son reflet dans le mirroir. Il portait un simple pantalon de coton comme pyjama et son torse était à découvert. Non seulement cette partie du corps, mais aussi les multiples cicatrices qui parsemaient la peau claire. Son visage aussi avaient quelques cicatrices, mais rien n'était à comparaître au torse de l'homme. Comment pouvait-il faire pour réduire cette apparence? Il savait qu'il existait aucun sort contre les blessures que pouvait s'infliger les loups-garous. Il allait devoir trouver un excuse pour ses beaux-parents, car il ne se sentait pas prêt à leur annoncer que leur fille unique voulait marier un lycanthrope. Après tout, Remus les comprenaient, être à leur place le professeur aurait jamais voulu voir sa fille marier un homme à moitié loup et qui pouvait tuer sa famille au complet. Alors, le meilleur moyen de cacher la vérité serait de dire que c'était des blessures infligées par les créatures qu'il montrait en classe.

Après avoir prit et déposer la compresse froide sur son bras endoloris, le pauvre Lupin allait s'asseoir sur son lit. Le reste de la nuit allait être longue. S'il arrivait à se rendormir ce serait pour une courte durée. Finalement, le professeur se rendormit, mais dans une étrange de position. Il avait la tête posé au pied du lit et, vous aurez deviné, les pieds à la tête, sans couverture sur lui. Au moins, il pouvait reprendre des forces.

Finalement, il se réveilla pour le déjeuner dans la grande salle. Avant de descendre, il était allé faire un tour à l'infirmerie pour que Mrs.Pomfresh lui fase un pansement. En esprérant que l'onguent allait aider à apaiser le mal qui se propageait dans son avant-bras. Il mangea peu. La nervosité du souper revenait le hanté. Il était à la fois nerveux et excité. Il allait demander la permission à TEd Tonks de pouvoir prendre la main de son enfant unique. Pour cela, il devait se retrouver avec lui. Il ne voulait pas en glisser un mot à sa fiancée, car il voulait au moins l'accord de son père pour pouvoir commencer les préparatif avec Nymphadora. Juste à y penser, cela sera le coeur du professeur. Il passa une partie de l'après-midi à aider un élève en difficulté avant de se retrouver à nouveau dans sa chambre.

Il s'était douché, rasé, peigné et avait même demander à des Elfes de maison de repasser un de ses plus beaux habits. Certes, il était un peu défraîchit, mais c'était le plus beau qu'il avait en ce moment dans son garde-robe. Il aurait bien voulu en acheter un autre, mais il avait acheter des trucs plus importants : un bouquet de fleur pour Mrs.Tonks, des nouvelles plume pour Mr.Tonks et un magnifique bague pour sa future épouse. Il lui avait demandé de l'épouser, mais n'avait pas prévu de bague. Alors, cela pourrait peut-être lui faire plaisir. Il s'assura qu'il avait tout avant de quitter le château, car il ne voulait pas arriver en retard chez sa belle, de quoi aurait-il l'air? S'il arrivait en retard chez Tonks, ils allaient tous les deux arriver en retard chez les parents de sa compagne.

Il dû attendre d'être à l'extérieur du périmètre de Poudlard avant de pouvoir transplaner. Finalement, il se retrouva devant la petit demeure de l'Auror. Son coeur battait à tout rompre, car le moment de rencontrer la famille Tonks arrivait de plus en plus. Il attendit de se calmer un peu avant de sonner à la porte et de voir une magnifique femme au cheveu rose lui ouvrir la porte.


~ En effet, nous allons pouvoir partir.

Il l'embrassa à son tour et écouta attentivement ce qu'elle avait à dire sur ses parents. REmus finit par prendre la main que lui tendait Nymphadora et le processus de transplanage pu commencer. Après plusieurs secondes de chatouillis derrière le nombril, REmus sentit un sol ferme sous ses pieds. Ils étaient arrivés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Repas de famille chez les Tonks [Fe Remus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construire un home studio chez soi
» [Clip] Nadir, Emka, Dico, Kalams CHEZ OSTER LAPWASS
» dobro hound dog chez thomann
» Bienvenue chez Cici
» [18.09.09] Florent chez Bruno Guillon - Virgin radio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARRY POTTER : THE OTHER TIME ™ :: POUDLARD ET CES ENVIRONS :: Les lieux magiques :: Londres-